Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 23:00

 

 

Abeilles-Fleurs05.jpg Les abeilles et les insectes pollinisateurs représentent par leur action :
 la reproduction de plus de 80 % des espèces végétales
 la production de plus de trois quarts des cultures dans le monde
 35 % de la production alimentaire mondiale en tonnage

 10 % du chiffre d’affaires de l’agriculture mondiale



 20 000 personnes en France dans la filière apicole (miel et autres produits de la ruche), dont 2 000 apiculteurs professionnels
 98 000 éleveurs amateurs en France.

 

En France, depuis 1995, près de 30% des colonies d’abeilles disparaissent chaque année. En 10 ans, 15 000 apiculteurs ont cessé leur activité. Une maxime que l’on attribue à Albert Einstein subodore que si les abeilles venaient à disparaître, il resterait 4 ans d’existence à l’humanité. Une perspective qui a de quoi foutre le bourdon...

 

Abeilles-ville-Paris04En mai, elles sont en pleine activité. Samedi 22 mai, les Jardiniers de Maubeuge et du Val de Sambre organisent en partenariat avec le Syndicat apicole « La Mouche avesnoise » une 

visite du rucher école d’Avesnes 

Des apiculteurs passionnés expliqueront la vie des abeilles et montreront leur rucher.

Les volontaires pourront approcher les abeilles, revêtus d’une tenue adaptée prêtée sur place.

 

Une occasion exceptionnelle !

 

Rendez-vous samedi 22 mai 2010 à 15 heures sur le parking de l’ancien hôpital d’Avesnes

 

Renseignements et covoiturage : 03 27 64 32 97

 

Abeilles-Vie-Ruche13.jpg

 

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Social
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 18:03

J’ai acheté il y a quelques jours  le dernier n° de Philosophie Magazine [n°39] pour un dossier sur le Travail. Je suis tombé sur une interview de Michel ROCARD. Je vous propose un extrait très intéressant notamment pour les militants du PS qui actuellement définissent leur modèle de développement [lorsque leur secrétaire de section accepte débat et amendements].

 

M-Rocard.jpg[…] un capitalisme dans un premier temps d’une violence inouïe ! Dix-sept heures de travail par jour, 4000 par an ! Le socialisme est né dans la seconde moitié du XIXe siècle comme un cri de colère contre cette brutalité. Avec la durée du travail pour premier combat.
Songez que Keynes, en 1930, écrivait qu’avant la fin du siècle, en 1930, écrivait qu’avant la fin du siècle, en l’an 2000 à peu près 3 heures de travail quotidien suffiraient pour que l’humanité subvienne à ses besoins. Je ne parle pas là d’un gauchiste chevelu ni d’un prophète marginal, mais du seigneur de la pensée économique contemporaine ! Tout s’est passé comme si, à un moment donné, nous avions atteint une sorte de plancher — 40 heures de travail — au-dessous duquel nous ne savons plus descendre. Nous nous y maintenons donc, le chômage augmente.

On peut définir le chômage comme étant la différence entre l’absence de réduction de la durée du travail et les gains de productivité.

La trouvaille du système, puisqu’on ne peut mettre tout le monde au chômage, a été le travail précaire. C’est-à-dire une sorte d’aumône à temps partiel, mal foutue.

 

 

 

 

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Politique
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 14:55

 

 

Un-autre-monde.jpgDepuis 70 ans, la CIMADE se place aux côtés des étrangers, des exilés, des migrants qui arrivent en France au gré des bouleversements, chassés de leurs pays ou y risquant leur vie, fuyant la misère et espérant trouver la dignité dans les pays d’accueil.

 

C’est cette histoire qui sera racontée dans une exposition à Maubeuge, salle 3 de l’ARSENAL, samedi 22 mai de 9h à 18h.

L’inauguration officielle se déroulera à 15h en présence du Maire de Maubeuge et d'élus.

 

Cette histoire nous invite à mieux questionner le présent, et imaginer  demain. En appelant à  bâtir des ponts et pas des murs entre les êtres humains, les communautés et les peuples. En invitant chacun à élargir l’espace de sa tente pour accueillir l’autre et à partager la conviction qu’on ne peut vivre pleinement son humanité qu’en relation avec les autres : l’humanité passe par l’autre. 

Parce qu’il n’y a pas d’étranger sur cette terre !

 

Pour contacter le groupe local :

Tel : 03-27-64-67-54

Mél : cimade.maubeuge@yahoo.fr

 

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans International
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 15:42

Logo-PS.jpgLe Conseil national du PS a adopté le 27 avril un premier texte d'une série qui doit élaborer le projet des socialistes pour 2012. Pierre Moscovici est l'auteur principal de ce texte qui porte sur un "nouveau modèle de développement économique, social et écologique". Il essaie d’intégrer notamment les récentes avancées des socialistes en matière d'écologie ainsi qu’une analyse de la crise du Capitalisme qui reconnait que « le Capital l'a massivement emporté sur le travail ».

 

Le texte est intéressant mais il faut l’amender pour qu’il ne reste pas une simple déclaration d’orientation trop générale. Il faut donc que les responsables des sections prennent le temps nécessaire pour le débat et l’élaboration d’amendements à remonter au niveau fédéral.

 

En effet, même si ce texte reprend la nécessité d’une croissance durable pour préserver notre environnement et lutter contre le gaspillage des ressources naturelles, il ne répond pas dans son état actuel à l’urgence sociale qui impose le retour au plein emploi. Cinq millions de chômeurs sont en attente d’un emploi.

 

Nous le savons tous, la croissance, même durable, est insuffisante pour vaincre le chômage de masse. Nous savons que les gains productivité des entreprises qui accompagnent la croissance sont générateurs d’une réduction de l’emploi. Grâce au progrès technique et aux nouvelles organisations du travail, nous produisons toujours plus avec de moins en moins de travail humain.

 

La solution, comme nous l’avons fait depuis le début du siècle en passant de 7 jours sur 7 à 6 jours puis à 5 jours sur 7, est d’ajuster le volume de travail disponible sur la population active. La prochaine étape doit être le passage à la semaine de 4 jours. Elle permettra de créer 1 600 000 emplois selon l’Insee, sans compter la création d’emplois autour du temps libre et l’effet d’entraînement que créeront ces emplois sur la consommation, les caisses de l’État et celles de la sécurité sociale.

Bien entendu le passage à la semaine de quatre jours doit se faire sans baisser les salaires, sans augmenter la masse salariale et sans creuser le budget de l’État. Alors comment ? Le seul financement crédible c’est d’exonérer des cotisations UNEDIC les entreprises qui embauchent. Car autant soutenir les entreprises qui embauchent plutôt que de d’indemniser des chômeurs.

 

 

Nous ne sortirons pas de la crise sans résoudre la question du temps de travail. Il faut travailler moins, travailler mieux et travailler tous !

 

Avant de vous présenter le texte d’un amendement que je souhaite soumettre au vote des adhérents de la section de Maubeuge, je tenais à vous présenter les propos de Michel ROCARD sur La durée du travail dansPhilosophie magazine N° 39 du 14 Mai 2010 :

 

[…] un capitalisme dans un premier temps d’une violence inouïe ! Dix-sept heures de travail par jour, 4000 par an ! Le socialisme est né dans la seconde moitié du XIXe siècle comme un cri de colère contre cette brutalité. Avec la durée du travail pour premier combat.
Songez que Keynes, en 1930, écrivait qu’avant la fin du siècle, en l’an 2000 à peu près 3 heures de travail quotidien suffiraient pour que l’humanité subvienne à ses besoins. Je ne parle pas là d’un gauchiste chevelu ni d’un prophète marginal, mais du seigneur de la pensée économique contemporaine ! Tout s’est passé comme si, à un moment donné, nous avions atteint une sorte de plancher — 40 heures de travail — au-dessous duquel nous ne savons plus descendre. Nous nous y maintenons donc, le chômage augmente.

On peut définir le chômage comme étant la différence entre l’absence de réduction de la durée du travail et les gains de productivité.

La trouvaille du système, puisqu’on ne peut mettre tout le monde au chômage, a été le travail précaire. C’est-à-dire une sorte d’aumône à temps partiel, mal foutue.

 

Cette analyse est partagée par des économistes actifs dans tous les partis de gauche ou issus d’organismes indépendants comme ceux de l’Institut de Recherche Économique et Sociale. Le PS serait irresponsable de faire l’impasse sur la question du temps de travail à l’occasion de cette convention.

 

Projet d’amendement : organiser le travail au bénéfice de tous

 

L’exclusion de plus en plus forte de nos concitoyens par le chômage de masse dans une société de plus en plus riche et inégalitaire, est intolérable. Même pendant les 30 glorieuses la croissance n’a jamais augmenté le nombre d’heures travaillées au contraire, ce nombre a diminué de 6 % entre 1949 et 1974.

 

Donc une des issues incontournables face à la montée du chômage de masse passe par l'ajustement du volume de travail disponible sur la population active. Réduire le temps de travail au bénéfice de tous n’est pas seulement une solution économique et sociale efficace mais aussi un vrai choix de société permettant l’émancipation des individus, et l'harmonisation sociale. Passer à la semaine de 4 jours de travail salarié aurait un impact salutaire sur le bien-être des salariés, la productivité des entreprises, le financement des caisses sociales et la répartition des richesses.

 

Cette mesure peut créer 1 600 000 emplois avec un financement quasi nul de l’Etat selon l’INSEE.



 

 

 

 

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Politique
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 06:13

mur1Le collectif « Pour une Paix juste et durable au Proche-Orient » vous invite :

du lundi 10 au samedi 15 mai à l'exposition «Palestine: Stop the Wall», réalisée par la Fédération du Pas de Calais de la Ligue des Droits de l'Homme en partenariat avec Marcel Ghesquière, membre d'Artisans du monde, entrée libre à l'Arsenal à Maubeuge

mardi 11 mai à 18h au vernissage de l’exposition

mardi 11 mai à 20h30 à la projection du film « La Terre Parle Arabe » en présence de sa réalisatrice Maryse Gargour - au complexe OCINE à Maubeuge entrée : 2€

Vendredi 14 mai à la projection du film « La Terre Parle Arabe » à l’espace Gérard Philippe à Feignies

 

Membres du collectif : la CFDT, la CGT, la CIMADE, la Fédération Nationale des Déportés Internés Résistants Patriotes, la FSU, IDT bouge, la Ligue des Droits de l'Homme, le MRAP, le PCF, le PS, Place Publique, La pastorale des migrants, Femmes solidaires, l’Union Pacifiste

mur-2.jpg 

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans International
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 19:59

Logo-PS.jpgLe Grand Projet Socialiste est un rassemblement issus de toutes les sensibilités du PS qui vise la refondation du projet socialiste.

 Une contribution du GPS « une urgence sociale et écologique » a été officiellement enregistrée lors du conseil national du 27 avril comme contribution nationale à la convention sur un nouveau modèle de développement.

 

Le PS doit s’attaquer sans hypocrisie au chômage de masse, revaloriser les salaires et récupérer l’intérêt de la création monétaire, actuellement capté par les banques privées, et financer ainsi les budgets publics.

Le passage à la semaine de 4 jours nous est cher car nous pensons que c’est une arme redoutable contre le chômage de masse.

 

La contribution sera mise en ligne sur le site de la Convention : « la France qu’on aime ». Mais les délais de mise en ligne s’avérant plus longs que prévus nous la mettons à votre disposition sur le mur du groupe GPS créé sur la Coopol pour défendre le texte auquel nous avons contribué, le rendre accessible à chacun d’entre vous et d’en assurer la large diffusion.

 

Vous pouvez signer la contribution par mail : gps.donnonsunsensauprojet@gmail.com

 

N’hésitez pas à la faire connaître autour de vous et proposez là à la discussion dans vos sections puisque nous devons voter le 20 mai.

 

Amitiés socialistes

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Politique
commenter cet article
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 20:20

jeunes3Le gouvernement entend limiter le débat sur la réforme des retraites à une équation comptable ne concernant que les salariés proches de la retraite et à l'acceptation de choix politiques présentés comme la seule solution possible. Alors que le système de retraite contribue à façonner la société de demain. Et s’il s’agit d’avenir il est insupportable que le gouvernement aborde ce débat sans l'avis des générations directement concernées par cet enjeu social majeur : les jeunes d'aujourd'hui.

 

Jeunes en insertion, salariés ou étudiants, c'est sur eux que reposera à l'avenir le financement du système de retraite. Allonger la durée de cotisation aurait pour conséquence :

'  de priver les jeunes du droit à une retraite à 60 ans

'  et une nouvelle dégradation de l'emploi des jeunes.

 

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Social
commenter cet article
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 19:52

Manifff.jpgAprès la dernière séquence électorale, la bataille pour les retraites va constituer un des pôles centraux des mobilisations des prochains mois.

La question des retraites touche de multiples domaines, mais Sarkozy veut gagner la partie sur deux points essentiels: l'âge légal de départ et les cotisations. S'il gagne là-dessus, c'est l'ensemble du système de retraite par répartition qui sera ébranlé.

  

Et puis les retraités ont besoin d’une pension correcte, car ils ne sont pas des inactifs, mais des personnes différemment actives, enfin libres de travailler à l’écart du marché du travail.

   

logo attacUn rapport de force se constitue autour de l'appel initié par Attac et Copernic qui va du PS au NPA. De nombreux universitaires et associatifs l'ont signé aussi. Quant au monde syndical, il privilégie à ce stade l'autonomie de sa propre unité pour mieux peser dans la bataille.

è un appel à signer et faire signer

è un argumentaire à diffuser

 

Sur le site :  http://blog.exigences-citoyennes-retraites.net/

 

 

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Social
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 20:31

1er-mai.jpgAprès la manifestation du 23 mars, les syndicats persistent et signent. C’est sur l’emploi, le pouvoir d’achat et les retraites que l’intersyndicale va centrer ses revendications en vue du prochain sommet social et d’un 1er mai qu’elle veut exceptionnel.

 

Réunies le 30 mars dernier, CFDT, CGT, FSU, SUD et UNSA ont convenu d’un plan de travail commun :

- une interpellation du président de la République,

- la préparation du 1er Mai.

 

Dans l’attente du Sommet social promis par le chef de l’État, le 1er mai se devra d’être un temps fort de l’action syndicale en mobilisant au-delà du seul réseau militant.

 

La réussite de ce 1er mai doit nous permettre de peser le plus fortement possible sur la bataille des retraites qui s’engage. La mobilisation doit permettre d'éviter les régressions annoncées : la fin du droit à la retraite à 60 ans, un nouvel allongement des durées de cotisations et de nouvelles attaques contre le secteur public.
Il s’agit d’un choix de civilisation : le chacun pour soi ou la solidarité. Le seul problème c'est le financement, et l'argent existe !

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Social
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 21:16

Le FMI accepte une taxe sur les transactions financières, Attac n'a plus de raison d'être

En septembre 2009 à Pittsburgh, le G20 a confié au Fonds monétaire international (FMI) la mission d’établir un rapport sur les modalités de contribution du secteur financier aux coûts de son sauvetage par l’argent public. Un premier rapport et des propositions concrètes doivent être présentés les 22 et 23 avril, lors de la prochaine rencontre des Ministres des Finances des pays du G20 à Washington.

Attac France, reçue par le FMI le 28 janvier dernier, avait rappelé qu’elle plaide, avec d’autres associations et ONG, pour que le FMI recommande dans son rapport la création d’une taxe globale sur les transactions financières, et que celle-ci soit adoptée dès le prochain G20. Cette taxe, même d’un montant infime (0,1%), est en mesure de relever les deux défis auxquels nous sommes confrontés, à savoir prévenir une nouvelle crise en réduisant fortement la spéculation, et dégager au moins 300 milliards de dollars de nouvelles ressources annuelles permettant de contribuer au financement des biens publics mondiaux.

Le 30 mars, le FMI a publié un communiqué affirmant avoir "entendu ce que les organisations de la société civile […] préconisent" et qu'il annoncera, lors du G20 de Toronto en juin prochain, la création d'une taxe mondiale de 0,1% sur l'ensemble des transactions financières. Restée lettre morte pendant plus de dix ans, moquée et dénigrée, cette proposition qui fut à la base de la création d’Attac, est donc sur les rails.

Attac se réjouit de la perspective amorcée par le FMI, qui porte un coup d’arrêt historique à la finance et nous engage enfin sur la voie du financement de biens et services essentiels pour les populations de la planète. C’est la fin des krachs financiers, de la dictature de la rentabilité financière, des spéculations périlleuses.

Convaincue d’avoir joué un rôle majeur dans cette révolution prochaine, Attac France considère avoir accompli sa mission et entame dès aujourd’hui le processus qui conduira à sa prochaine dissolution.

Attac France, 
Montreuil-sous-bois, le 1er avril 2010

Repost 0
Published by ATTAC - dans International
commenter cet article

Urgence

   

Utopie ?

Le monde change. Le capitalisme national a laissé la place à un capitalisme financier et mondialisé qui pille nos ressources et met les personnes en concurrence. Il n'est pas régulé et il fait des ravages importants : au nord comme au sud, les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres plus en plus pauvres. Ces inégalités sont de plus en plus insupportables.
Un monde en paix est un monde en équilibre. C'est un monde qui recherche l'égalité entre tous, entre les continents, entre les peuples. Un monde solidaire et vivable pour nos enfants.
Utopie ? non cette vision est partagé par des millions d'hommes et de femmes. Et c'est parce que je crois que nous pouvons construire ensemble un projet de développement durable humain pour toute la société que je suis libertaire, socialiste, écologiste et altermondialiste.

Victor HUGO

Vous voulez les misérables secourus,

nous voulons la misère supprimée.  

C génial

Catégories

Chaine d'union

A lire

L'ouvrage n'a rien d'une marche arrière marxiste, ou d'un plaidoyer écolo, c'est une analyse incisive et clairvoyante de nos dérives, et une proposition moderne, facile à lire, d'une nouvelle organisation du monde.
Il faut lire Kempf.