Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 20:56


Je suis grand père depuis lundi 20 juillet, 18h30.

Louise pesait 3kg580 et mesurait 50cm.

Le bébé et la maman se portent très bien.

 
Une merveilleuse nouvelle motivation pour transformer ce vieux monde et lui permettre un nouveau plus préoccupé par le progrès de l'humanité que par la croissance économique, par le mieux vivre que par l'avoir plus.

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Perso
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 16:03
Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Perso
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 21:52

Ce matin, j’ai présidé une séance de travail concernant le lancement d’une étude pour la suppression du passage à niveau de l’avenue Jean Jaurès à Douzies Maubeuge [N49].
 Le passage à niveau en entrant dans Maubeuge

Le passage à niveau en sortant de Maubeuge

C’est le Réseau Ferré de France qui pilote cette étude avec le cabinet SYSTRA. Sont bien entendu concernés directement, l’Etat qui est le gestionnaire de la voirie, ainsi que les communes de Maubeuge et Feignies et aussi l’Agglo.

 

Ce passage à niveau est le dernier dans le Nord Pas de Calais qui est sur une route nationale et qui pose problème. Chacun se rappelle la dernière collision importante en juillet 2006 qui a été la cause d’un blessé grave et de gros dégâts aux riverains, dont la démolition d’une habitation.

Les conclusions de l'étude seront connues fin décembre 2009.

Repost 0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 22:04

J’ai lu dans les Echos, un article [ci-dessous] relatif à la « vie » du PS, qui me semble intéressant quoi qu’il oublie beaucoup d’autres éléments de la galaxie. Je pense notamment à UTOPIA, Socialécologie, le Pôle Ecologique, ainsi que Nouvelle Gauche. Il est vrai que pour la presse ils sont moins interressant car ils bossent vraiment, ceux ne sont pas des écuries présidentielles...


Les echos.fr : La galaxie des clubs de réflexion socialistes s'étend

[30/06/09]
 

Dans la panoplie du parfait socialiste, il y a des mots incontournables, comme « rénovation », et des expressions fétiches, comme « ouvrir les portes et les fenêtres ». Pour que l'équipement soit complet, il faut aussi disposer d'un club, d'une association ou d'un groupe de réflexion... Les « fabiusiens », qui ont longtemps eu un club, n'en ont plus (mais Laurent Fabius est très actif sur son blog). Même chose pour Martine Aubry, qui a mis en sommeil le sien (« Réformer ») depuis qu'elle est premier secrétaire. Mais, depuis le week-end dernier, la galaxie socialiste s'est enrichie de deux nouvelles associations avec celles de François Hollande et de Manuel Valls. Revue d'effectifs.

· « Gauche, besoin d'optimisme »

Ce n'est pas encore une association, mais cela va le devenir. Hier soir, lors d'une « initiative de réflexion », le député-maire d'Evry, Manuel Valls, a jeté les bases de ce qui deviendra « un club et un réseau ». Candidat potentiel pour l'élection présidentielle de 2012, il a pris l'initiative d'une « réflexion sur le renouveau de la gauche et en même temps sur sa différence par rapport à la droite », car, selon lui, rien ne bouge au PS et la gauche « s'installe dans la routine de la défaite ».

· « Désir d'avenir »

Cette association, structurée autour de Ségolène Royal, n'a jamais été aussi active que depuis sa défaite à l'élection au poste de premier secrétaire, fin 2008. Présidée par Jean-Pierre Mignard, l'association foisonne d'initiatives, de débats, de réflexions... sur le principe de la « démocratie participative ». Sur le site Internet de « DA », à l'extrême droite du bandeau qui présente l'intégralité du site, on aperçoit un discret petit logo du poing et la rose. Mais lorsque l'on clique dessus, rien ne se passe...

· « Besoin de gauche » ou, dans sa version « jeune », « Besoin 2 Gauche »

« Ce nom exprime ce besoin d'un renouveau des idées de la gauche et de la social-démocratie, renforcé par l'exigence de régulation qu'appelle la crise économique et financière, par l'hégémonie insupportable des droites en Europe, par l'avènement d'Obama aux Etats-Unis », explique le député Pierre Moscovici, son instigateur.

· « L'Espoir à gauche »

Que reste-t-il de l'Espoir à gauche, le courant issu de l'ex-« motion E », qui soutenait la candidature de Ségolène Royal lors du Congrès de Reims ? Vincent Peillon, qui en revendique le leadership (bien que François Rebsamen en soit également l'un des animateurs), a multiplié les « sorties » contre l'ex-candidate à l'élection présidentielle. Il a irrité la présidente de Poitou-Charentes dont certains amis, comme Jean-Louis Bianco, sont moins assidus aux réunions du courant. Gérard Collomb et Jean-Noël Guérini ont également pris leurs distances.

· « Répondre à gauche »

Cette association a été lancée samedi dernier par François Hollande et ses amis lors d'une journée de débats à Lorient. Elle se substitue à une précédente structure qui était baptisée « Changer la gauche ». On retrouve dans l'association les proches de l'ancien premier secrétaire, comme Stéphane Le Foll (président de l'association), Michel Sapin et Bruno Le Roux.

· « Rénover maintenant »

Il s'agit de l'association créée par Arnaud Montebourg. Mais à bien regarder son site Internet, on se demande si elle vit encore : rien n'est inscrit à l'agenda ; la revue de presse s'arrête en novembre 2007, la dernière prise de position date de décembre 2008... Cependant, un onglet « secrétaire national à la rénovation » montre que le site, s'il n'est pas très actif, n'est pas en jachère. Le rapport sur les primaires, rédigé notamment par Arnaud Montebourg, a été mis en ligne le 19 juin.

· « La Forge »

Ce « think tank » a été créé par Benoît Hamon et Noël Mamère en 2008 après les défaites de 2002 et 2007 et « l'éloignement progressif des catégories populaires de la gauche ». Autre motif de création de cette structure : un « échec idéologique dès lors que la gauche apparaît aux yeux des Français comme le parti de l'ordre ancien tandis que la droite réussit le tour de force d'incarner le camp du mouvement ».

· « Inventer à gauche »

Ce club de réflexion, présidé par le député-maire de Grenoble, Michel Destot, rassemble essentiellement des « rocardiens historiques », comme Alain Richard ou Alain Bergounioux. L'ancienne ministre mitterrandiste Catherine Tasca en fait également partie. L'originalité d'« Inventer à gauche » est d'être un « pur » club de réflexion et non une plate-forme de lancement pour un futur candidat. « Nous, nous sommes plutôt pour la primaire des idées ! », s'amuse Alain Bergounioux.

RENAUD CZARNES, Les Echos
Repost 0
Published by Dominique - dans Politique
commenter cet article
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 22:57

"C'est avec un grand regret que je dois annoncer que nous avons plus de victimes de la faim aujourd'hui que jamais auparavant dans l'histoire de l'humanité", a déclaré à la presse Jacques Diouf, directeur général de la FAO en présentant un rapport de la FAO [une organisation de l'ONU].

 

"Un sixième de l'humanité est victime de sous-alimentation, comme jamais auparavant", écrit la FAO dans ce rapport préliminaire consacré à l'insécurité alimentaire.

 

"Un milliard et 20 millions de personnes souffrent de la faim comme conséquence d'un mélange dangereux entre la crise économique et les prix alimentaires élevés", a expliqué M. Diouf.

Il a déploré cette "combinaison dévastatrice pour les populations les plus vulnérables" qui a révélé "la fragilité du système alimentaire".

 

La FAO souligne dans son rapport que la situation actuelle "n'est pas le résultat de mauvaises récoltes au niveau mondial" mais est due à "la crise économique mondiale qui a provoqué baisse des revenus et pertes d'emplois".

 

"Un monde affamé est un monde dangereux", a déclaré pour sa part Josette Sheeran, directrice du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), rappelant que la faim mène "aux émeutes, à l'immigration ou à la mort".

 

"Nourrir la population doit devenir la principale priorité", a-t-elle ajouté, dénonçant "le triste cap historique" que l'humanité a franchi.

Repost 0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 21:22

Les communes et l’Agglomération, qui connaissent un fort taux de chômage depuis déjà très longtemps, avaient pris des initiatives de soutien aux demandeurs d’emploi en matière de formation, d’emploi, d’insertion et de création d’entreprises avec la Mission Locale dès 1982, le PLIE en 1996, la maison de l’emploi en 2006 et de nombreuses structures associatives.

 

Le jeudi 11 juin, lors d’un Conseil communautaire de l’Agglo Maubeuge – Val de Sambre, sur la base d’un rapport présenté par Benjamin SAINT-HUILE, de l’intervention de quelques partenaires et de quelques délégués communautaires, les élus locaux ont décidé d’une politique concernant les demandeurs d’emploi et du rapprochement de la ML, du PLIE et de la MDE au sein d’une organisation unique.

 

La nouvelle organisation se veut être un lieu de coordination et de réflexion stratégique et opérationnelle en matière d’emploi, de formation et d’insertion.

Elle sera une porte d’entrée unique pour tous les demandeurs d’emploi et les salariés. Elle offrira des services de première ligne ou orientera vers des acteurs conventionnés pour des actions spécifiques.

Elle s’affiche également comme une porte d’entrée dynamique vers les entreprises et le développement socio-économique du territoire, un lieu d’information et d’échange pour les opérateurs locaux d’insertion ainsi qu’un lieu de coordination de la gouvernance locale en matière d’emploi et de formation.

 

Par-delà l'accès à l'emploi ou à une formation, ce qui garantit l'efficacité des solutions proposées, ce qui permet une réussite professionnelle, c'est la pérennité et la qualité d'un environnement social stabilisé. Pour cela, les personnes doivent aussi surmonter leurs difficultés en matière de santé, de logement, d'accès aux loisirs, à la culture, à la citoyenneté, aux transports… Cette approche globale doit être aussi prise en compte par les élus.

La gouvernance de la nouvelle organisation devra associer les instances locales des organisations syndicales, mais aussi les syndicats représentatifs des travailleurs de l’insertion [ils sont les oubliés de la concertation qui aboutit au rapport du 11 juin].

Elle devra aussi prendre en compte les usagers et ne pas les cantonner à leur seul statut de bénéficiaires. Ils doivent être partie prenante de la conception et du fonctionnement des dispositifs qui leur sont destinés. Une démarche de concertation serait positive, elle permettrait de leur donner une autre vision, de les impliquer davantage, de construire une relation de confiance au-delà de la simple logique de consommation de dispositifs.

Même si l'exercice est difficile [les réseaux « d'associations d’usagers » étant  faibles, peu structurés, ils ne constituent pas un point d'appui fort], des expériences doivent exister et éviter l'écueil qui consisterait à sacraliser la parole des usagers.
Tous ces acteurs seront indispensables pour la conduite d'une démarche d'évaluation et de progrès.

Enfin, la démarche de l'AMVS pourrait être exemplaire, en associant les EPCI voisines, car elles n'auront jamais les moyens de s'intéresser aussi fortement à leurs populations ce qui pourtant indispensable pour le développement local.
 

 

Repost 0
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 22:09

Aujourd’hui, le club la Roue Libre de Grévaux MAUBEUGE a participé à la 19ème randonnée Lille – Val Joly. Comme son nom l'indique, cette randonnée part de Lille, de Lomme plus précisément et rejoint, 177 km plus loin, la base de loisirs le Val-Joly.

La randonnée est organisée par un club UFOLEP.

 

Seul Manu, membre du club, est parti de Lille, accompagné par son épouse et ses deux enfants. 15 autres membres sont partis du domicile de la secrétaire [Douzies] vers 6h30 pour rejoindre, le deuxième départ organisé à Denain.

 

Sur la route qui nous a conduit à Maroilles [47 km de Denain], Eric a permis à l’équipe de faire une petite pause à cause d’une crevaison.

A Maroilles, nous avons été accueillis pour un super ravitaillement avec bien entendu au menu de la tarte au Maroilles et du cidre.

Alors, que j’avais prévu d’arrêter l’effort à Maroilles, me sentant encore un peu d’énergie j’ai continué jusque Sémeries. Pas plus loin, car les 18 km qui restent sont très vallonnés. J’ai donc roulé 81 km.

 

Bien qu’au départ à Denain le temps était couvert et frais. Nous avons fait une très belle ballade dans une ambiance sympa. Dès Maroilles le temps était magnifique. Et nous avons bénéficié d’un très beau soleil toute l’après midi. L'accueil à l'arrivée a été assez extraordinaire avec une remise d'un souvenir, d’une boisson, d’un sandwich, et une ambiance très estivale.

 

Vers 14h30, toute la troupe rassemblée nous avons pique niqué sur place.


Repost 0
Published by - dans Perso
commenter cet article
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 15:51

Pour un Parti socialiste européen décomplexé !

 

Les socialistes européens viennent de subir une cuisante défaite dans la plupart des Etats de l’Union Européenne. Le Parti Populaire européen en sort renforcé et avec lui son candidat à la présidence de la commission, Barroso. Cette défaite ne doit pas pour autant stopper l’évolution que le Parti socialiste européen a engagée depuis quelques années. La rédaction du Manifesto et sa ratification par l’ensemble des partis membres du PSE ont marqué un tournant vers une véritable politisation des enjeux européens. Pour la première fois dans l’histoire les citoyens européens ont eu le choix entre deux visions de la société. Cependant, l’absence de candidat pour personnaliser et assumer ces choix aura certainement limité la portée de notre message.

Le constat est donc clair : il faut aller plus loin dans cette politisation des enjeux, plus loin dans notre volonté de porter haut et fort nos valeurs et notre projet. Pour cela, il est indispensable que le PSE entre en opposition claire à la majorité conservatrice. Soit le PSE est en mesure de fédérer une majorité alternative pour barrer la route à une reconduction de José Barroso, soit le PSE doit accepter son statut de premier parti d’opposition et refuser le partage des responsabilités au Parlement Européen.

En clair il doit refuser le partage de la présidence du parlement, symbole d’une entente avec le PPE incompatible avec notre ambition pour les citoyens européens.

 

Pour tout cela je t’invite à signer cet appel

 

Sur ce site : www.pes-ambition.eu

 

 

Repost 0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 15:11

 

LE FRONT INTERSYNDICAL NE RELACHE PAS LA PRESSION

MANIFESTONS LE 13 JUIN

Face à la crise, il faut :

Former plutôt que licencier

Favoriser l’accès au chômage partiel dans toutes les entreprises confrontées aux baisses d’activité.

Tout faire pour donner aux jeunes un emploi et des perspectives de carrière

Arrêter les suppressions aveugles de postes dans la fonction publique.

Suspendre la défiscalisation des heures supplémentaires qui aggravent encore plus la situation de l’emploi et pénalise les salariés les plus précaires (intérim, CDD…).

Permettre une répartition plus équitable des richesses :

par des salaires qui garantissent le maintien du pouvoir d’achat et reconnaissent réellement les compétences et le déroulement de carrière des salariés,

par une meilleure répartition des richesses produites par les salariés

par une plus grande transparence des rémunérations des chefs d’entreprise pour limiter les avantages exorbitants obtenus par certains dirigeants.

Suspendre le bouclier fiscal et créer une nouvelle tranche d’impôts sur les hauts revenus.

Permettre aux salariés et leurs représentants de peser sur les choix des entreprises en matière de stratégie économique et de répartition des richesses. Les entreprises qui reçoivent de l’argent public devraient aussi rendre des comptes.

S’engager avec les autres pays de l’Union dans la mise en œuvre de plans européens en faveur des secteurs qui feront les emplois de demain : l’énergie, les transports, le développement durable.

Sur toutes ces questions,

c’est maintenant qu’il faut agir !

Repost 0
Published by - dans Social
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 21:05

Avec 60 % d’abstention en France, une abstention aussi forte dans toute l’Europe, le grand perdant des européennes, c’est l’Europe.

 

C’est dans les quartiers populaires que l’abstention fait ses plus beaux scores et c’est le premier message des Français.

 

C’est donc dès maintenant qu’il faut préparer 2014.

C’est dès aujourd’hui qu’il faut prouver aux jeunes et aux milieux populaires que l’Europe est indispensable pour transformer le monde, pour une société plus juste et solidaire, respectueuse de la planète et de l’humanité.

 

C’est l’enjeu principal des prochaines années, inverser la courbe déclinante du taux de participation à ces élections européennes.

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Jeunesse
commenter cet article

Urgence

   

Utopie ?

Le monde change. Le capitalisme national a laissé la place à un capitalisme financier et mondialisé qui pille nos ressources et met les personnes en concurrence. Il n'est pas régulé et il fait des ravages importants : au nord comme au sud, les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres plus en plus pauvres. Ces inégalités sont de plus en plus insupportables.
Un monde en paix est un monde en équilibre. C'est un monde qui recherche l'égalité entre tous, entre les continents, entre les peuples. Un monde solidaire et vivable pour nos enfants.
Utopie ? non cette vision est partagé par des millions d'hommes et de femmes. Et c'est parce que je crois que nous pouvons construire ensemble un projet de développement durable humain pour toute la société que je suis libertaire, socialiste, écologiste et altermondialiste.

Victor HUGO

Vous voulez les misérables secourus,

nous voulons la misère supprimée.  

C génial

Catégories

Chaine d'union

A lire

L'ouvrage n'a rien d'une marche arrière marxiste, ou d'un plaidoyer écolo, c'est une analyse incisive et clairvoyante de nos dérives, et une proposition moderne, facile à lire, d'une nouvelle organisation du monde.
Il faut lire Kempf.