Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 19:00

 

Pour rappel, le baromètre des villes marchables doit permettre de disposer d'informations inédites sur le vécu des piétons et de leurs attentes. Le questionnaire est en ligne jusqu'au 15 mars. Les résultats seront publiés en mai.

Pour voir combien de personnes ont participé sur votre commune pour pouvez cliquer sur ce lien : DATAVIV' - Suivi grand public. Le tableau public est mis à jour une fois par semaine.

Pour répondre au questionnaire cliquer sur ce lien : 2020_2021_Barometre_Pieton_participation - Place aux Piétons | Tableau Public

 

Il faut 50 réponses pour qu’une commune soit retenue dans le baromètre. A ce jour, 22 personnes ont répondu pour Maubeuge… il manque encore 28 réponses.  

Alors remplissez le questionnaire et faites-le remplir par votre famille, vos amis, vos collègues…

 

Pour lire l'article précédent sur le même sujet, vous pouvez cliquer ICI.

Faciliter la marche en ville.
Partager cet article
Repost0
8 février 2021 1 08 /02 /février /2021 19:10

 

« No parking, no business », ce dogme des années 50 est la cause de la création des zones commerciales, de l’étalement urbain, de plus de parking, de l’artificialisation des terres agricoles. Car, à cette époque, l'avenir est à l'automobile et les sociétés de distribution s'implantent en périphérie des villes, là où le tarif du foncier est plus abordable et permet donc une superficie beaucoup plus importante.

A cette époque, le trafic est encore peu dense et le pétrole bon marché... et les villes se transforment pour le tout automobile.

 

La conséquence aujourd’hui, c’est que le commerce de proximité, du centre-ville en particulier, se porte mal, les villes sont engorgées et polluées, les cheminements piétons réduits et la circulation dangereuse... Ce phénomène a été très bien décrit par des auteurs tels que Olivier RAZEMON (Comment la France a tué ses villes / 2017) ou Franck GINTRAND (Le jour où les zones commerciales auront dévoré nos villes / 2018).

 

Et pourtant paradoxalement, l'idée qu’il faut du parking pour faire du chiffre d'affaires et que le trafic routier permet le commerce fait toujours fureur, notamment chez les commerçants, alors que cette règle inventée il y a maintenant 70 ans a pris un sacré coup de vieux.

 

Zone commerciale d'Auchan

Zone commerciale d'Auchan

Aujourd’hui, il existe un décalage entre la perception des commerçants et la réalité des consommateurs. Les commerçants surestiment trop la part de leurs clients venant en voiture, alors que les habitants ont un besoin de respirer, de marcher, de convivialité, d’espaces publics sécurisés et confortables.

 

Le développement des modes de déplacements actifs, la généralisation de zones 30, la création d’un environnement de qualité sont quelques-uns des facteurs les plus importants qui attireront les visiteurs dans les centres-villes.

Un centre-ville agréable à pratiquer donnera l’envie aux populations de s’y rendre et d’y rester le plus longtemps possible.

Un parc de stationnement plus restreint mais bien géré, peut aider à augmenter le nombre de visiteurs venant dans le centre-ville et ainsi aider les commerces et les services. Alors qu’ajouter des places de parking engendre une augmentation de la congestion et participe à rendre les hypercentres répulsifs de par l’engorgement inévitable.

Parking de la concorde : centre-ville de Maubeuge

Parking de la concorde : centre-ville de Maubeuge

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2020 6 12 /12 /décembre /2020 08:44
Sécurisation des accès aux écoles

Le prochain conseil communautaire se réunira le 18 décembre. A l’ordre du jour les élus auront à délibérer sur l’affection du produit des amandes de police.

 

Le but de la délibération : sécuriser les abords des établissements scolaires en finançant des travaux de pose de radars, de feux, de panneaux ; mais aussi pour réaliser des plateaux surélevés et des ralentisseurs ; ainsi que d’améliorer la signalisation verticale ou horizontale est bien entendu à soutenir. La vitesse excessive des automobilistes aux abords des écoles, nous le savons tous, est problématique pour la sécurité des enfants et des parents.

 

Oui, mais c’est aussi un gros problème pour leur santé car toutes les études le démontrent, la tendance du drive-école est très polluante.

 

Sans remettre en cause donc, le but de la délibération et la nature des travaux subventionnables, plus globalement, la prise en compte de l’ensemble des problèmes que posent les entrées et sorties des classes [vitesse mais aussi stationnement et pollution], devraient passer par l’aménagement de rues apaisées : zone 30, zone de rencontre, « rue scolaire », zone à faible émission de CO2…

 

Il aurait donc été souhaitable que la liste des possibilités de dépenses, permette la prise en compte des besoins d’étude de plans de circulation et de création de zones à circulation restreinte ainsi que bien sûr leur mise en œuvre comme le permet d’ailleurs le Code Général des Collectivités Territoriales [art R2334-12 du CGCT].

Sécurisation des accès aux écoles
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2020 5 11 /12 /décembre /2020 18:31

 

Sur le modèle à succès de l’enquête ParlonsVélo, le Baromètre des Villes Marchables est lancé depuis le 1er décembre. Il s’agit d’une enquête de 40 questions mises en ligne jusqu’au 15 février 2021, dont les résultats permettront de dresser un palmarès des villes françaises, en avril 2021.

Le baromètre est mis en place par la Fédération française de la randonnée pédestre avec le collectif Place Aux Piétons [Rue de l’Avenir, 60 millions de piétons, Fédération française de la randonnée pédestre]. Le baromètre des villes marchables veut devenir pour la marche ce que le baromètre ParlonsVélo de la FUB est au vélo.
 

Piétons et cyclistes même combat contre l'envahissement des villes et des villages, la pollution et pour la santé, la convivialité, le commerce de proximité... la qualité de vie !

 

Passez et faites passer à tous le message pour que le baromètre soit une réussite et un outil au service de la qualité de la vie en ville.

Le Baromètre des villes marchables

Vous êtes piéton, marcheur, personne à mobilité réduite dans votre ville ou votre village … votre retour d’expériences sera très utile.

Que vous soyez satisfaits ou déçus de la place consacrée au piéton ; que vous rencontriez des difficultés ou appréciez des initiatives de votre municipalité, vous avez des idées d’améliorations et un avis sur le sujet.

 

Les villes et les villages qui savent prendre soin des piétons sont des lieux agréables à vivre. Ils génèrent du lien social, luttent contre la sédentarité, et fortifient les commerces de proximité et l’économie en général. Une collectivité « marchable » sait mobiliser l’ensemble des acteurs et des leviers dont elle dispose pour repenser à l’échelle du piéton, l’urbanisme, les transports, la localisation des logements, des activités et des services, à tous les niveaux des territoires.

 

L’enquête est disponible en ligne ici.

Le Baromètre des villes marchables
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2020 4 19 /11 /novembre /2020 20:26

 

Félicitations aux enfants et aux équipes éducatives des 4 écoles de maubeuge : DEBUSSY, Léonard DEVINCI, Faubourg de Mons et BRASSENS-PIOTTE qui ont participé au 5ème Challenge Écomobilité Scolaire des Hauts-de-France du 5 au 9 octobre 2020.

 

Un bravo tout particulier à l’école du Faubourg de Mons pour sa 8ème place dans le classement de la meilleure progression du Challenge des écoles primaires, et merci aux services municipaux qui ont soutenu cette action.

Ecomobilité scolaire, 4 écoles maubeugeoises dynamiques…
Ecomobilité scolaire, 4 écoles maubeugeoises dynamiques…

L’objectif de cette opération est de proposer aux établissements scolaires soucieux de la santé publique et de l’environnement un challenge ludique pour le déplacement domicile-école. C’est l’occasion de découvrir au moins une fois dans l’année un mode de transport alternatif à la voiture parents-enfant.

 

Cette opération, destinée à l’ensemble des écoles maternelles et élémentaires de la région, est organisée par le CREM, animée par l’ADAV et En Savoir Plus, et en partenariat avec l'ADEME, la DREAL, la région Hauts-de-France, le département du Nord, le Hauts-de-France Mobilitésdépartement du Pas-de-Calais, la Métropole Européenne de Lille, la Communauté Urbaine de Dunkerque, la communauté urbaine d'ArrasCommunauté d'agglomération du Boulonnais, Communauté de communes de Pévèle CarembaultValenciennes métropole, les villes de BéthuneLilleVilleneuve d'AscqHazebrouckFourmies et RonchinGrande-SyntheBruay-la-BuissièreLensMarcq-en-baroeulMaubeuge et Saint-Laurent-Blangy.

Chaque élève qui a participé recevra ce diplôme.

Chaque élève qui a participé recevra ce diplôme.

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2020 3 04 /11 /novembre /2020 13:40

Ecoutez cette magnifique ode au bonheur simple de se déplacer à vélo.

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2020 6 26 /09 /septembre /2020 20:02

 

Jeudi 24 septembre se déroulait l’installation du Conseil syndical du SMTUS – Syndicat Mixte du Transport Urbain de la Sambre.

 

Cet organisme est l’Autorité Organisatrice de la Mobilité en Sambre.

 

Ceux sont des élus de la Communauté d’Agglomération Maubeuge – Val de Sambre qui dirigent sa destinée.

Installation du Conseil du SMTUS

Lors de la séance, les conseillers ont désigné un président et 4 vice-présidents. Le président sortant était le seul candidat.

 

Je n'ai pas voté pour sa réélection. Je me suis abstenu pour dénoncer les insuffisances des mandats précédents : part modale du bus trop faible, non prise en compte de l'ensemble des modes de déplacement, non prise en compte des enjeux de la mobilité durable, pas de communication ni d’animation...

 

Ci-dessous, le texte de mon intervention :

Le texte de mon intervention le 24 septembre 2020 - Conseil du SMTUS

Le texte de mon intervention le 24 septembre 2020 - Conseil du SMTUS

Ci-dessous, l'article de l'édition de La Voix Du Nord du 26 septembre 2020.

Article de a VDN du 26 sptembre 2020

Article de a VDN du 26 sptembre 2020

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2020 7 06 /09 /septembre /2020 19:10

 

Pour la promotion des modes de déplacement doux, vous pouvez vous mobiliser pour deux très beaux challenges à venir :  

- du 21 au 26 septembre le « challenge mobilité Haut-de-France » https://www.challenge-mobilite-hdf.fr/ ;
- du 5 au 9 octobre le « challenge écomobilité scolaire » https://challenge-ecomobilite-scolaire.fr/


Une bonne opportunité pour aborder, avec vos collègues de travail, les parents et professeurs des établissements scolaires que fréquentent vos enfants, les sujets de la mobilités actives, de la sécurité routière, de la sécurisation des abords des écoles, de la qualité de l’air et de vie...

 

Les challenges de l’automne…
Partager cet article
Repost0
25 mai 2020 1 25 /05 /mai /2020 22:53
Changer de braquet !

Aujourd’hui les Français font moins du vélo que les Allemands âgés de plus de 75 ans !

Même les enfants ne peuvent plus se déplacer à vélo… les parents ont peur.

 

Pour que le développement du vélo se généralise partout en France, les fractures sociales et territoriales doivent être réduites.

 

"Passons à la vitesse supérieure" une vidéo de l'ADEME, à regarder absolument.

Partager cet article
Repost0
24 mai 2020 7 24 /05 /mai /2020 13:32

 

Vélo & Territoires a publié l’analyse des données de fréquentation cyclable 2019.

Elle montre que sur l’ensemble des 10 EuroVelo en France, la fréquentation progresse de 4 % par rapport à 2018.

 

Quant à l’EuroVelo3, La Scandibérique, elle enregistre une progression des plus importantes : + 6 %.

 

L’EV3 part de Trondheim en Norvège, traverse la Suède, le Danemark, l’Allemagne, la Belgique et entre en France à Jeumont.

Puis après avoir longé la Sambre elle passe à Maubeuge et traverse l’Avesnois pour entrée dans la Thiérache à Hirson.

Ensuite, elle traverse toute la France, via Paris, pour rejoindre l’Espagne et se terminer à St Jacques de Compostelle.

La fréquentation des EuroVelo en France en 2019.

La fréquentation des EuroVelo en France en 2019.

Pour en savoir plus sur La Scandibérique dans le Département du Nord, vous pouvez vous rendre sur le site de CycloTransEurope en cliquant ici.

 

 

La fréquentation sur La Scandibérique progresse
Partager cet article
Repost0

Urgence

   

Utopie ?

Le monde change. Le capitalisme national a laissé la place à un capitalisme financier et mondialisé qui pille nos ressources et met les personnes en concurrence. Il n'est pas régulé et il fait des ravages importants : au nord comme au sud, les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres plus en plus pauvres. Ces inégalités sont de plus en plus insupportables.
Un monde en paix est un monde en équilibre. C'est un monde qui recherche l'égalité entre tous, entre les continents, entre les peuples. Un monde solidaire et vivable pour nos enfants.
Utopie ? non cette vision est partagé par des millions d'hommes et de femmes. Et c'est parce que je crois que nous pouvons construire ensemble un projet de développement durable humain pour toute la société que je suis libertaire, socialiste, écologiste et altermondialiste.

Victor HUGO

Vous voulez les misérables secourus,

nous voulons la misère supprimée.  

C génial

Catégories

Chaine d'union

A lire

L'ouvrage n'a rien d'une marche arrière marxiste, ou d'un plaidoyer écolo, c'est une analyse incisive et clairvoyante de nos dérives, et une proposition moderne, facile à lire, d'une nouvelle organisation du monde.
Il faut lire Kempf.