Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 23:00

 

 

Abeilles-Fleurs05.jpg Les abeilles et les insectes pollinisateurs représentent par leur action :
 la reproduction de plus de 80 % des espèces végétales
 la production de plus de trois quarts des cultures dans le monde
 35 % de la production alimentaire mondiale en tonnage

 10 % du chiffre d’affaires de l’agriculture mondiale



 20 000 personnes en France dans la filière apicole (miel et autres produits de la ruche), dont 2 000 apiculteurs professionnels
 98 000 éleveurs amateurs en France.

 

En France, depuis 1995, près de 30% des colonies d’abeilles disparaissent chaque année. En 10 ans, 15 000 apiculteurs ont cessé leur activité. Une maxime que l’on attribue à Albert Einstein subodore que si les abeilles venaient à disparaître, il resterait 4 ans d’existence à l’humanité. Une perspective qui a de quoi foutre le bourdon...

 

Abeilles-ville-Paris04En mai, elles sont en pleine activité. Samedi 22 mai, les Jardiniers de Maubeuge et du Val de Sambre organisent en partenariat avec le Syndicat apicole « La Mouche avesnoise » une 

visite du rucher école d’Avesnes 

Des apiculteurs passionnés expliqueront la vie des abeilles et montreront leur rucher.

Les volontaires pourront approcher les abeilles, revêtus d’une tenue adaptée prêtée sur place.

 

Une occasion exceptionnelle !

 

Rendez-vous samedi 22 mai 2010 à 15 heures sur le parking de l’ancien hôpital d’Avesnes

 

Renseignements et covoiturage : 03 27 64 32 97

 

Abeilles-Vie-Ruche13.jpg

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 20:20

jeunes3Le gouvernement entend limiter le débat sur la réforme des retraites à une équation comptable ne concernant que les salariés proches de la retraite et à l'acceptation de choix politiques présentés comme la seule solution possible. Alors que le système de retraite contribue à façonner la société de demain. Et s’il s’agit d’avenir il est insupportable que le gouvernement aborde ce débat sans l'avis des générations directement concernées par cet enjeu social majeur : les jeunes d'aujourd'hui.

 

Jeunes en insertion, salariés ou étudiants, c'est sur eux que reposera à l'avenir le financement du système de retraite. Allonger la durée de cotisation aurait pour conséquence :

'  de priver les jeunes du droit à une retraite à 60 ans

'  et une nouvelle dégradation de l'emploi des jeunes.

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 19:52

Manifff.jpgAprès la dernière séquence électorale, la bataille pour les retraites va constituer un des pôles centraux des mobilisations des prochains mois.

La question des retraites touche de multiples domaines, mais Sarkozy veut gagner la partie sur deux points essentiels: l'âge légal de départ et les cotisations. S'il gagne là-dessus, c'est l'ensemble du système de retraite par répartition qui sera ébranlé.

  

Et puis les retraités ont besoin d’une pension correcte, car ils ne sont pas des inactifs, mais des personnes différemment actives, enfin libres de travailler à l’écart du marché du travail.

   

logo attacUn rapport de force se constitue autour de l'appel initié par Attac et Copernic qui va du PS au NPA. De nombreux universitaires et associatifs l'ont signé aussi. Quant au monde syndical, il privilégie à ce stade l'autonomie de sa propre unité pour mieux peser dans la bataille.

è un appel à signer et faire signer

è un argumentaire à diffuser

 

Sur le site :  http://blog.exigences-citoyennes-retraites.net/

 

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 20:31

1er-mai.jpgAprès la manifestation du 23 mars, les syndicats persistent et signent. C’est sur l’emploi, le pouvoir d’achat et les retraites que l’intersyndicale va centrer ses revendications en vue du prochain sommet social et d’un 1er mai qu’elle veut exceptionnel.

 

Réunies le 30 mars dernier, CFDT, CGT, FSU, SUD et UNSA ont convenu d’un plan de travail commun :

- une interpellation du président de la République,

- la préparation du 1er Mai.

 

Dans l’attente du Sommet social promis par le chef de l’État, le 1er mai se devra d’être un temps fort de l’action syndicale en mobilisant au-delà du seul réseau militant.

 

La réussite de ce 1er mai doit nous permettre de peser le plus fortement possible sur la bataille des retraites qui s’engage. La mobilisation doit permettre d'éviter les régressions annoncées : la fin du droit à la retraite à 60 ans, un nouvel allongement des durées de cotisations et de nouvelles attaques contre le secteur public.
Il s’agit d’un choix de civilisation : le chacun pour soi ou la solidarité. Le seul problème c'est le financement, et l'argent existe !

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 19:16

Le club La Roue Libre Grévaux Maubeuge a participé ce dimanche 20 septembre à la manifestation citoyenne pour que l'Etat programme enfin et rapidement l'aménagement à quatre voies de la RN2 depuis Paris jusqu'à la frontière belge. En effet, nous avons besoin d'une route nationale structurante qui nous désenclave et d'une route sécurisée notamment pour les cyclistes.
Nous étions 11 au rassemblement à 9h à Bettignies.


Nous sommes arrivés, vers 10h à Dourlers, pour un arrêt bien sympathique aux cotés des élus des communes de la Sambre-Avesnois et de Bernard DEROSIER, président du Conseil Général.


Nous avons repris la RN2 pour être à Maubeuge à 12h.

Partager cet article
Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 15:11

 

LE FRONT INTERSYNDICAL NE RELACHE PAS LA PRESSION

MANIFESTONS LE 13 JUIN

Face à la crise, il faut :

Former plutôt que licencier

Favoriser l’accès au chômage partiel dans toutes les entreprises confrontées aux baisses d’activité.

Tout faire pour donner aux jeunes un emploi et des perspectives de carrière

Arrêter les suppressions aveugles de postes dans la fonction publique.

Suspendre la défiscalisation des heures supplémentaires qui aggravent encore plus la situation de l’emploi et pénalise les salariés les plus précaires (intérim, CDD…).

Permettre une répartition plus équitable des richesses :

par des salaires qui garantissent le maintien du pouvoir d’achat et reconnaissent réellement les compétences et le déroulement de carrière des salariés,

par une meilleure répartition des richesses produites par les salariés

par une plus grande transparence des rémunérations des chefs d’entreprise pour limiter les avantages exorbitants obtenus par certains dirigeants.

Suspendre le bouclier fiscal et créer une nouvelle tranche d’impôts sur les hauts revenus.

Permettre aux salariés et leurs représentants de peser sur les choix des entreprises en matière de stratégie économique et de répartition des richesses. Les entreprises qui reçoivent de l’argent public devraient aussi rendre des comptes.

S’engager avec les autres pays de l’Union dans la mise en œuvre de plans européens en faveur des secteurs qui feront les emplois de demain : l’énergie, les transports, le développement durable.

Sur toutes ces questions,

c’est maintenant qu’il faut agir !

Partager cet article
Repost0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 17:29

Un 1er mai unitaire c’est inédit dans l’histoire. Plus de 800 personnes dans les rues à Maubeuge, c’est exceptionnel. Jamais un 1er Mai, syndicats et politiques ensembles avec une telle importance. Cette journée historique pour le monde  du travail était aussi une journée de solidarité internationale.

 

Les rassemblements dans toute la France ont bien montré l’importance du malaise social,

Le gouvernement va bien sur minimiser l’événement alors qu’il devrait prendre la mesure de la colère qui monte.

 

Les syndicats maîtrisent encore les travailleurs, mais pour combien de temps ?
 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 21:55
Les travailleurs et plus particulièrement les jeunes vivent de plus en plus mal. Les réponses du gouvernement et des entreprises ne sont pas à la hauteur de la situation. Au niveau européen et mondial, il ne se passe rien. De nombreuses entreprises ont un comportement scandaleux, elles rémunèrent fortement les actionnaires et les dirigeants, elles profitent de la crise pour restructurer en utilisant l’emploi comme variable d’ajustement.

Le 1er mai, nous devons faire entendre notre voix !

Après le 29 janvier et le 19 mars, ce 1er mai revêt un caractère exceptionnel pour faire entendre nos revendications :
- renforcement des compétences par la formation
- maintien d’un maximum de salariés dans l’entreprise
- gel des suppressions de postes dans le secteur public
- mesures spécifiques en faveur des jeunes
- retrait du bouclier fiscal
- retrait des mesures favorisant les heures supplémentaires
- plus de démocratie sociale, des CE européens…

La situation des travailleurs et de l’ensemble des populations dans de nombreux pays défavorisés est encore plus dramatique que dans les pays occidentaux. Affirmons notre solidarité internationale.

Solidarité internationale, relance sociale...
soyons tous mobilisés le 1er mai !
Partager cet article
Repost0
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 14:21

RSA

Dès juin 2009, le revenu de solidarité active doit garantir à toute personne, qu’elle soit ou non en capacité de travailler, de disposer d’un revenu minimal. L’allocation accordée augmentera lorsque l’allocataire travaillera.

Une des conditions essentielles de la réussite concerne l’accompagnement des personnes. Mais quelles sont les modalités de mise en œuvre de cet accompagnement ? A 2 mois du démarrage, qui s’en occupe ?

 

Le Département craint une compensation insuffisante du transfert de charges et n’a pas encore définit son dispositif.
Va-t-il ajouter une feuille au mille feuille ou s’appuiera t il sur les acteurs déjà expérimentés : CCAS, Missions locales, SIAE... ?


Pôle emploi ? Il a d’autres priorités : réussir la fusion, accueillir les personnes dont le nombre connaît une très forte augmentation.
De plus, il semble clair que si le Département souhaite une prestation ciblée de Pôle emploi, il devra la payer.

Quant au paiement du RSA, les CAF, qui ont déjà du mal à assurer le versement des prestations dont elles ont la charge, sont seulement entrain de recruter un millier de personnes.


N'est ce pas l'occasion de structurer sur chaque territoire un opérateur unique de l'accompagnement professionnel et social de tous les publics ?

 

Partager cet article
Repost0
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 22:38

encore plus nombreux que le 29 janvier pour faire entendre au gouvernement et au patronat nos revendications

à 10h à Maubeuge et 14h à Lille

Les huit organisations syndicales régionales ont considéré que les mesures annoncées le 29 janvier par le Président de la République étaient  "trop parcellaires pour modifier le cap économique de la politique gouvernementale...

La crise nécessite des réponses d'une toute autre portée car, précisent-elles, les effets de la crise économique et financière, en particulier dans le Nord Pas-de-Calais, s'accentuent et accroissent les inquiétudes des salariés". La recrudescence des suppressions d'emplois, d'utilisation du chômage partiel contribuent à amplifier la récession et pèsent lourd sur le pouvoir d'achat.

200 000 demandeurs d'emplois en région, 60 000 chômeurs de longue durée, 50 000 jeunes de moins de 25 ans inscrits au Pôle Emploi.  De ces 3 "chiffres maudits du chômage en région",  précise la CFDT, il faut en sortir.   "Cette situation  nous conforte dans notre exigence de doter notre pays et notre région d'un fond d'investissement social à la hauteur de la situation créée". 

La CFDT Nord Pas-de-Calais précise que " notre région,  par sa structuration économique,  a besoin, en plus des mesures nationales prises (déjà très insuffisantes !) d’une action coordonnée et ciblée de tous les acteurs et décideurs économiques (et en particulier des représentants du patronat !) afin d’assurer aux salariés une véritable sécurité dans leur emploi, aux demandeurs d’emploi un accompagnement vers la réinsertion professionnelle, aux retraités et à tous les autres un niveau de vie décent. 

 

L’accompagnement des demandeurs d'emploi nécessite des moyens suffisants et adaptés afin que les personnels concernés puissent le faire dans de bonnes conditions, compte-tenu notamment du "raz-de-marée" d'inscriptions à Pôle Emploi : c'est ce qu'a rappelé, le vendredi 20 février,  Pascal CATTO au Préfet lors de l'installation du Comité Régional de l'Emploi

 

Il est donc important que tous les salariés, demandeurs d'emplois et retraités se mobilisent fortement le 19 mars prochain, notamment en participant à la

Manifestation Régionale  à  Lille

Départ Boulevard de La Liberté à 14h30

 

Des bus sont à votre disposition au départ de :

FOURMIES            Hôtel de ville           11h40

AVESNES               Gare                          12h

MAUBEUGE          Antenne locale CFDT, près de l’Hôpital 12h30 

Inscriptions AL de Maubeuge   03.27.64.68.52

  

Le 29 Janvier, nous étions plus de 1000 dans la rue à Maubeuge et plus de 50 000 à Lille. Le 19 Mars nous devons être  encore  plus nombreux pour faire pression sur le patronat et le gouvernement

Partager cet article
Repost0

Urgence

   

Utopie ?

Le monde change. Le capitalisme national a laissé la place à un capitalisme financier et mondialisé qui pille nos ressources et met les personnes en concurrence. Il n'est pas régulé et il fait des ravages importants : au nord comme au sud, les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres plus en plus pauvres. Ces inégalités sont de plus en plus insupportables.
Un monde en paix est un monde en équilibre. C'est un monde qui recherche l'égalité entre tous, entre les continents, entre les peuples. Un monde solidaire et vivable pour nos enfants.
Utopie ? non cette vision est partagé par des millions d'hommes et de femmes. Et c'est parce que je crois que nous pouvons construire ensemble un projet de développement durable humain pour toute la société que je suis libertaire, socialiste, écologiste et altermondialiste.

Victor HUGO

Vous voulez les misérables secourus,

nous voulons la misère supprimée.  

C génial

Catégories

Chaine d'union

A lire

L'ouvrage n'a rien d'une marche arrière marxiste, ou d'un plaidoyer écolo, c'est une analyse incisive et clairvoyante de nos dérives, et une proposition moderne, facile à lire, d'une nouvelle organisation du monde.
Il faut lire Kempf.