Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2021 6 13 /03 /mars /2021 13:15
Mai à vélo, une belle dynamique pro-vélo !

MAI A VELO ! est une opération lancée par un collectif de 12 organismes nationaux pro vélo, dont la FUB, et soutenu par le Ministère de la Transition écologique et le Ministère des sports. La 1ère édition de Mai à vélo se déroulera du 1er au 31 Mai 2021.

Il s’agit de rassembler toutes les actions entreprises localement, sur tout le territoire, pour promouvoir la pratique du vélo, sous toutes ses formes, auprès de tous les publics, à travers des événements cyclables, pédagogiques et populaires.

Mai à vélo, une belle dynamique pro-vélo !

Mai à vélo vous propose des outils pour vous guider dans la réflexion, l’organisation et la promotion autour de votre événement quels que soient les moyens investis et dans le respect des conditions sanitaires.

Un guide pratique vous aidera par exemple à connaître les clés de l’organisation d’une vélo-rando, d’un parcours découverte, d’un atelier d’auto-réparation, d’une bourse au vélo ou d’une remise en selle.

Une fois votre projet d’événement défini, inscrivez-le sur www.maiavelo.fr et téléchargez le Kit communication Mai à Vélo !

Rendez-vous sur le site internet dédié à l’événement : www.maiavelo.fr ou sur www.fub.fr/maiavelo

Deux webinaires présenteront l’opération :

  • Jeudi 25 mars entre 12h30 et 13h30, l'initiative, les outils mis à disposition. Rendez-vous sur Zoom au lien suivant : https://us02web.zoom.us/j/89491145572
  • Jeudi 1er avril l’équipe Mai à Vélo proposera un webinaire à tous les acteurs de la dynamique (collectivités, associations, entreprises) pour partager des témoignages et bonnes pratiques, plus d’informations à venir sur le site de Mai à Vélo.
Partager cet article
Repost0
11 mars 2021 4 11 /03 /mars /2021 09:59


Encore quelques jours pour participer au baromètre des villes marchables !
Le questionnaire est accessible jusqu'au 15 mars :
 
ICI

Le nombre de réponses est actualisé en continu et par commune sur cette page.
 

Chaque collectivité sur laquelle au moins 50 questionnaires auront été renseignés pourra disposer de données qui lui seront propres.

A ce jour, pour Maubeuge, 35 personnes ont répondu au questionnaire.

 

Baromètre des villes marchables, encore quelques jours...
Partager cet article
Repost0
27 février 2021 6 27 /02 /février /2021 23:23

 

La FUB propose des mesures fortes

2020 a été marquée par une accélération formidable des déplacements à vélo alors que certains leviers ne sont pas encore mobilisés pour déployer pleinement le Système vélo que nous appelons de nos vœux. Ce mouvement de fond n’avait pas échappé aux 150 citoyens de la Convention pour le Climat, qui ont évoqué souvent dans leurs débats le vélo et proposé des mesures concrètes à cet égard.

La Convention Citoyenne pour le Climat a exprimé dans son rapport final la volonté d’offrir des alternatives crédibles à la voiture individuelle, notamment en rendant l’usage du vélo simple et sécurisé :

-Étendre la portée du forfait mobilités durables (SD A1.1),

-Augmenter considérablement le financement de pistes cyclables via le fonds vélo (SD A2.3),

-Créer un réflexe vélo dès le plus jeune âge (SD A1.3),

-Rendre les villes plus apaisées et désirables (SD A2.2.1).

Leurs recommandations doivent être entendues.

Le vélo absent du projet de loi climat et résilience

Pourtant, en l’état, le mot vélo est totalement absent du projet de loi climat. Forfait mobilités amélioré, financement des pistes cyclables, déploiement du Savoir Rouler à Vélo : le vélo doit être un marqueur fort de l’ambition climatique de la France !

Le vélo est un levier essentiel de crédibilité de la loi.

Olivier Schneider, Président de la FUB : « Au vu de l’engouement de nos concitoyens pour la #SolutionVélo, je suis convaincu que le texte sera amélioré par le travail des parlementaires. Au-delà de ses seules qualités intrinsèques, le vélo constitue un message d’espoir : il est possible de construire une société qui concilie sobriété carbone, plaisir et qualité de vie. Pour concrétiser ce potentiel, y compris dans les zones périurbaines et rurales, y compris pour les plus jeunes, les plus âgés et les plus défavorisés, il faudra un effort conséquent mais ce dernier sera porteur d’emplois et de transformations concrètes dans nos quotidiens. »

Thibault Quéré, chargé de plaidoyer de la FUB : « L’Observatoire des mobilités émergentes a souligné l’opinion très positive de nos concitoyens à l’égard du développement des pistes cyclables, qu’ils plébiscitent à près de 80%. Le vélo constitue bien un levier essentiel de lutte contre le réchauffement climatique et d’atteinte de nos objectifs nationaux. Je suis convaincu que les parlementaires se saisiront du texte pour apporter des améliorations significatives et impactantes. »

Le vélo absent du projet de loi climat et résilience

Malgré les progrès incroyables apportés par la loi mobilités et le plan vélo déconfinement, nos concitoyens sont toujours confrontés à des problèmes concrets, comme les difficultés pour stationner leurs vélos et ont besoin de sécurité vis-à-vis des véhicules de grand gabarit (bus et camion, notamment en lien avec le phénomène des angles morts). Tous ces freins font qu’aujourd’hui la pratique du vélo est encore trop réservée aux urbains, aux hommes et aux personnes favorisées. Investir dans le Système Vélo à hauteur de 30 euros par habitant et par an permettra un déploiement dans toutes ses composantes : création d’emploi, justice sociale, limitation de l’empreinte carbone, impact positif sur la santé.

 

Ainsi, la FUB appelle le Gouvernement et les parlementaires à se saisir de l’opportunité offerte par cette loi climat pour permettre de rendre réellement universel l’accès à la solution vélo.

C’est un impératif pour le climat, la justice sociale et la santé publique.

 

Lire le communiqué de presse de la FUB au format PDF

 

Partager cet article
Repost0
25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 19:00

 

Pour rappel, le baromètre des villes marchables doit permettre de disposer d'informations inédites sur le vécu des piétons et de leurs attentes. Le questionnaire est en ligne jusqu'au 15 mars. Les résultats seront publiés en mai.

Pour voir combien de personnes ont participé sur votre commune pour pouvez cliquer sur ce lien : DATAVIV' - Suivi grand public. Le tableau public est mis à jour une fois par semaine.

Pour répondre au questionnaire cliquer sur ce lien : 2020_2021_Barometre_Pieton_participation - Place aux Piétons | Tableau Public

 

Il faut 50 réponses pour qu’une commune soit retenue dans le baromètre. A ce jour, 22 personnes ont répondu pour Maubeuge… il manque encore 28 réponses.  

Alors remplissez le questionnaire et faites-le remplir par votre famille, vos amis, vos collègues…

 

Pour lire l'article précédent sur le même sujet, vous pouvez cliquer ICI.

Faciliter la marche en ville.
Partager cet article
Repost0
8 février 2021 1 08 /02 /février /2021 19:10

 

« No parking, no business », ce dogme des années 50 est la cause de la création des zones commerciales, de l’étalement urbain, de plus de parking, de l’artificialisation des terres agricoles. Car, à cette époque, l'avenir est à l'automobile et les sociétés de distribution s'implantent en périphérie des villes, là où le tarif du foncier est plus abordable et permet donc une superficie beaucoup plus importante.

A cette époque, le trafic est encore peu dense et le pétrole bon marché... et les villes se transforment pour le tout automobile.

 

La conséquence aujourd’hui, c’est que le commerce de proximité, du centre-ville en particulier, se porte mal, les villes sont engorgées et polluées, les cheminements piétons réduits et la circulation dangereuse... Ce phénomène a été très bien décrit par des auteurs tels que Olivier RAZEMON (Comment la France a tué ses villes / 2017) ou Franck GINTRAND (Le jour où les zones commerciales auront dévoré nos villes / 2018).

 

Et pourtant paradoxalement, l'idée qu’il faut du parking pour faire du chiffre d'affaires et que le trafic routier permet le commerce fait toujours fureur, notamment chez les commerçants, alors que cette règle inventée il y a maintenant 70 ans a pris un sacré coup de vieux.

 

Zone commerciale d'Auchan

Zone commerciale d'Auchan

Aujourd’hui, il existe un décalage entre la perception des commerçants et la réalité des consommateurs. Les commerçants surestiment trop la part de leurs clients venant en voiture, alors que les habitants ont un besoin de respirer, de marcher, de convivialité, d’espaces publics sécurisés et confortables.

 

Le développement des modes de déplacements actifs, la généralisation de zones 30, la création d’un environnement de qualité sont quelques-uns des facteurs les plus importants qui attireront les visiteurs dans les centres-villes.

Un centre-ville agréable à pratiquer donnera l’envie aux populations de s’y rendre et d’y rester le plus longtemps possible.

Un parc de stationnement plus restreint mais bien géré, peut aider à augmenter le nombre de visiteurs venant dans le centre-ville et ainsi aider les commerces et les services. Alors qu’ajouter des places de parking engendre une augmentation de la congestion et participe à rendre les hypercentres répulsifs de par l’engorgement inévitable.

Parking de la concorde : centre-ville de Maubeuge

Parking de la concorde : centre-ville de Maubeuge

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 18:27

 

Ce matin je me suis rendu à Solre-le-Château en empruntant la Voie « noire » de l’Avesnois. Les bas-côtés de la voie étaient jonchés de cadavres d’animaux et d’humains ; une partie a dû périr en respirant les effluves du « goudron », une autre, les membres cassés, ont dû agoniser à cause du revêtement glissant enfin la troisième partie a dû être renversée par des hordes folles de cyclistes.

Non, je déconne… c’est un petit clin d’œil moqueur, mais plein de tendresse envers les quelques amis qui n’aiment pas la Voie Verte de l’Avesnois et qui l’ont largement exprimé il y a un tout juste un an.

 

La Véloroute - Voie Verte était, encore ce jour, fortement fréquentée par de nombreux marcheurs, coureurs et cyclistes, chacun respectant les autres.

L’occasion de croiser quelques amis et le plaisir de pédaler quelques kilomètres avec Nicole et Patrick.

Balade sur la Voie Verte de l’Avesnois
Balade sur la Voie Verte de l’Avesnois
Balade sur la Voie Verte de l’Avesnois
Balade sur la Voie Verte de l’Avesnois
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 15:03
Se faire vacciner ou pas ?

Je ne résiste pas au plaisir de citer une blague qui circule.

 

On doit vacciner : un Anglais, un Allemand, un Américain et un Français. 

A l'Anglais, on dit :
- c'est par ici votre vaccin, s'il vous plaît.
- Je ne veux pas !
- Allez ! Un gentleman se ferait vacciner.
... Et l'Anglais se fait vacciner.

A l'Allemand :
- Maintenant c'est votre tour.
- Non merci !
- C'est un ordre !
... et l'allemand se fait vacciner.

A l’Américain :
- Maintenant, c'est à votre tour.
- En aucun cas !
- Mais vous savez, votre voisin s'est fait vacciner.
... et l’américain se fait vacciner.

Vient le tour du Français :
- A vous maintenant !
- Pas question ! Je ne me ferai pas vacciner. 
- Allez, un gentleman se fait vacciner.

- Ben voyons ! Je suis du peuple Monsieur, pas gentleman. 
- C'est un ordre !
- Non mais, qui êtes-vous pour me donner des ordres ? 
- Vous savez, votre voisin s'est fait vacciner...
- Je m'en fous ! Mon voisin, si vous saviez ce que j'en pense...
- Écoutez... qui êtes-vous exactement ?
- Un Français.
- Ah, un Français ! Alors excusez-moi, mais vous n'avez pas droit au vaccin.
- QUOI ? COMMENT ÇA, JE N'Y AI PAS DROIT ? Non mais ça ne va pas la tête ? J'EXIGE d'avoir les mêmes droits que les autres, on est en République, non ! 
.... et le Français se fait vacciner.

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2021 5 01 /01 /janvier /2021 17:07

Après une année 2020 chaotique, qui confirme que nous devons tout changer : demain ne peut pas être comme hier.

 

Faisons de 2021, l’année des initiatives créatives et de l’innovation sociale !

 

Apportons chacun, chez nous, mais aussi au sein de nos organisations collectives, notre pierre à la transformation de l’édifice.

Bonne année !
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2020 1 21 /12 /décembre /2020 13:57

 

Dans cette période chaotique, avec la naissance du nouveau soleil, un message de lumière et d'espoir et la promesse de Vie et de Lumière !

 

Joyeux solstice d’hiver !

Bon et Doux Solstice à Toutes et Tous !

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2020 6 12 /12 /décembre /2020 08:44
Sécurisation des accès aux écoles

Le prochain conseil communautaire se réunira le 18 décembre. A l’ordre du jour les élus auront à délibérer sur l’affection du produit des amandes de police.

 

Le but de la délibération : sécuriser les abords des établissements scolaires en finançant des travaux de pose de radars, de feux, de panneaux ; mais aussi pour réaliser des plateaux surélevés et des ralentisseurs ; ainsi que d’améliorer la signalisation verticale ou horizontale est bien entendu à soutenir. La vitesse excessive des automobilistes aux abords des écoles, nous le savons tous, est problématique pour la sécurité des enfants et des parents.

 

Oui, mais c’est aussi un gros problème pour leur santé car toutes les études le démontrent, la tendance du drive-école est très polluante.

 

Sans remettre en cause donc, le but de la délibération et la nature des travaux subventionnables, plus globalement, la prise en compte de l’ensemble des problèmes que posent les entrées et sorties des classes [vitesse mais aussi stationnement et pollution], devraient passer par l’aménagement de rues apaisées : zone 30, zone de rencontre, « rue scolaire », zone à faible émission de CO2…

 

Il aurait donc été souhaitable que la liste des possibilités de dépenses, permette la prise en compte des besoins d’étude de plans de circulation et de création de zones à circulation restreinte ainsi que bien sûr leur mise en œuvre comme le permet d’ailleurs le Code Général des Collectivités Territoriales [art R2334-12 du CGCT].

Sécurisation des accès aux écoles
Partager cet article
Repost0

Urgence

   

Utopie ?

Le monde change. Le capitalisme national a laissé la place à un capitalisme financier et mondialisé qui pille nos ressources et met les personnes en concurrence. Il n'est pas régulé et il fait des ravages importants : au nord comme au sud, les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres plus en plus pauvres. Ces inégalités sont de plus en plus insupportables.
Un monde en paix est un monde en équilibre. C'est un monde qui recherche l'égalité entre tous, entre les continents, entre les peuples. Un monde solidaire et vivable pour nos enfants.
Utopie ? non cette vision est partagé par des millions d'hommes et de femmes. Et c'est parce que je crois que nous pouvons construire ensemble un projet de développement durable humain pour toute la société que je suis libertaire, socialiste, écologiste et altermondialiste.

Victor HUGO

Vous voulez les misérables secourus,

nous voulons la misère supprimée.  

C génial

Catégories

Chaine d'union

A lire

L'ouvrage n'a rien d'une marche arrière marxiste, ou d'un plaidoyer écolo, c'est une analyse incisive et clairvoyante de nos dérives, et une proposition moderne, facile à lire, d'une nouvelle organisation du monde.
Il faut lire Kempf.