Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 21:56

Le sénateur PS de Seine-Saint-Denis et ancien maire de Clichy-sous-bois, Claude Dilain, a annoncé lundi dans un communiqué le lancement d'un appel de parlementaires afin de mettre fin au cumul des mandats.  

 

Pour ne pas « laisser penser que l'ensemble des sénateurs PS étaient favorables au cumul des mandats », Claude Dilain a lancé un appel « afin de montrer que les élus sont prêts à participer à l'élaboration de la loi pour la fin du cumul des mandats et à faciliter sa mise en œuvre ».

Dans son communiqué, il rappelle que, « comme nombre de ses nouveaux collègues », « il s'est tout de suite mis en accord avec cette philosophie en démissionnant de son poste de maire ».

Un an après son élection, « il tient à faire savoir qu'il n'a pas perdu son ancrage local, argument souvent avancé en faveur du cumul des mandats », et « reste au contraire tout à fait impliqué dans les questions relatives à la Seine-Saint-Denis ».

« Afin que la crédibilité des personnels politiques soit restaurée, que le travail parlementaire retrouve sa grandeur, il faut donner tout son temps à son mandat », insiste-t-il, soulignant que « c'est une loi plus que symbolique attendue par un grand nombre de nos concitoyens ».  

 

La liste des premiers signataires comporte outre M. Dilain, René Vandierendonck, Marie-Noëlle Lienemann, Catherine Tasca, David Assouline, Gilbert Roger, Richard Yung, Michèle Meunier, Corinne Lepage, Yannick Vaugrenard, Thani Mohamed Soilihi, Bertrand Auban, Bariza Khiari, Jean-Yves Leconte, Jacky Le Menn, Marcel Rainaud, Simon Sutour, Bernadette Bourzai et Jean-Pierre Michel.

Les signataires affirment leur « volonté de voter pour une loi interdisant le cumul entre les fonctions de parlementaire et de tête d'exécutifs locaux conformément aux positions prises par le PS, le projet présidentiel de François Hollande et la déclaration de politique générale du Premier ministre Ayrault ».

 

De nombreux sénateurs socialistes, dont beaucoup sont présidents de région, de conseils généraux ou maires, sont réticents à la fin du cumul de leurs mandats. 

Partager cet article

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Politique
commenter cet article

commentaires

arthur porto 23/07/2012 22:59

Il me paraît nécessaire un mouvement citoyen pour mettre fin à cette exception française.
http://blogs.mediapart.fr/blog/arthur-porto/190712/le-ressuscite-et-la-repechee

yapacca ki kont 23/07/2012 20:07

La proposition de loi initiée par Charles de Courson et qui visait à soumettre à l'impôt sur le revenu la part restante de l'indemnité représentative pour frais de mandat (IRFM) n'en finit plus de
faire des vagues. Cette proposition de loi, jugée maladroite y compris par nombre de partisans de la transparence, est loin de tout régler. Car la rémunération n'est pas le seul point sur lequel la
représentation nationale reste opaque.
Comment est indemnisé un député ?
A quoi sert l'IRFM ?
Combien représentent les salaires et les indemnités des députés ?
Quels statuts ont les collaborateurs parlementaires ?
Comment est réglementé et rémunéré le cumul des mandats ?
Nous aimerions que les élus et leurs collaborateurs parlementaires nous en parlent. Les chiffres, les chiffres!

Urgence

   

Utopie ?

Le monde change. Le capitalisme national a laissé la place à un capitalisme financier et mondialisé qui pille nos ressources et met les personnes en concurrence. Il n'est pas régulé et il fait des ravages importants : au nord comme au sud, les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres plus en plus pauvres. Ces inégalités sont de plus en plus insupportables.
Un monde en paix est un monde en équilibre. C'est un monde qui recherche l'égalité entre tous, entre les continents, entre les peuples. Un monde solidaire et vivable pour nos enfants.
Utopie ? non cette vision est partagé par des millions d'hommes et de femmes. Et c'est parce que je crois que nous pouvons construire ensemble un projet de développement durable humain pour toute la société que je suis libertaire, socialiste, écologiste et altermondialiste.

Victor HUGO

Vous voulez les misérables secourus,

nous voulons la misère supprimée.  

C génial

Catégories

Chaine d'union

A lire

L'ouvrage n'a rien d'une marche arrière marxiste, ou d'un plaidoyer écolo, c'est une analyse incisive et clairvoyante de nos dérives, et une proposition moderne, facile à lire, d'une nouvelle organisation du monde.
Il faut lire Kempf.