Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 06:46

Enfin les socialistes ont su se réunir et échanger sur le fond sans se déchirer. Il faut s’atteler maintenant d’urgence à plusieurs questions lourdes et déterminantes pour notre stratégie.

Le projet. Face aux crises sociale, écologique, économique et démocratique il faut des ruptures fortes, car il ne suffit pas de les dépasser pour que tout reprenne comme avant.  Croire que nous en sortirons sans une transformation profonde du système c’est se moquer du monde. Il nous faut renforcer la démocratie partout c’est à dire redonner aux citoyens la capacité d’intervenir sur les choix. Il n’est pas normal que quelques individus, parce qu’ils sont actionnaires, imposent leurs décisions sans se soucier des conséquences sociales, écologiques et économiques. Leurs décisions obéissent en réalité qu’à une règle, celle du profit financier individuel le plus grand et le plus rapide possible.

La 6ème république, l’éducation, la réforme fiscale, le nouveau modèle de développement, le dérèglement climatique, les relations nord/sud… sont les questions urgentes sur lesquelles la gauche doit être claire pour un pacte unitaire de gouvernement.

La préparation de la conférence mondiale sur le climat, en décembre à Copenhague, est l’occasion d’envoyer un signal à la gauche et qu’enfin le Parti socialiste s’engage dans une  ligne sociale-écologiste forte.

 

Mais aussi les alliances… et bien entendu très rapidement les primaires populaires et ouvertes.

Quand aux régionales, elles doivent permettre, dès maintenant, le non-cumul des mandats.

Partager cet article

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Politique
commenter cet article

commentaires

observateur 31/08/2009 23:42

Ainsi donc, et j'en suis fort heureux, je pourrai le 1er octobre en tant qu'adhérent au Parti Socialiste m'opposer au cumul des mandats.

Enfin ! (cf mon précédent commentaire)

Urgence

   

Utopie ?

Le monde change. Le capitalisme national a laissé la place à un capitalisme financier et mondialisé qui pille nos ressources et met les personnes en concurrence. Il n'est pas régulé et il fait des ravages importants : au nord comme au sud, les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres plus en plus pauvres. Ces inégalités sont de plus en plus insupportables.
Un monde en paix est un monde en équilibre. C'est un monde qui recherche l'égalité entre tous, entre les continents, entre les peuples. Un monde solidaire et vivable pour nos enfants.
Utopie ? non cette vision est partagé par des millions d'hommes et de femmes. Et c'est parce que je crois que nous pouvons construire ensemble un projet de développement durable humain pour toute la société que je suis libertaire, socialiste, écologiste et altermondialiste.

Victor HUGO

Vous voulez les misérables secourus,

nous voulons la misère supprimée.  

C génial

Catégories

Chaine d'union

A lire

L'ouvrage n'a rien d'une marche arrière marxiste, ou d'un plaidoyer écolo, c'est une analyse incisive et clairvoyante de nos dérives, et une proposition moderne, facile à lire, d'une nouvelle organisation du monde.
Il faut lire Kempf.