Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 18:10

M.Wauquiez, tirez maintenant les conséquences des constats que vous acceptez enfin.

Les chiffres de l’inscription à Pôle emploi au mois de janvier 2009 sont, malheureusement, clairs : 90 200 inscrits supplémentaires en un seul mois, une augmentation jamais constatée depuis que les statistiques du chômage existent.

Laurent Wauquiez fait, face à ces chiffres, preuve, enfin, de réalisme, en admettant publiquement qu’ils seront également très élevés dans les mois qui viennent.

Maintenant que le secrétaire d’Etat a accepté d’admettre la réalité, il lui appartient, vite, très vite, d’en tirer les conséquences. Et nous lui suggérons deux sujets où il doit le faire impérativement.

Pour Pôle emploi, il faut ralentir le rythme de la fusion. Ce que nous écrivions sur ce blog le 2 février est plus que jamais d’actualité. On ne réussit une fusion complexe, fort complexe, en termes de statut, de cultures, de métiers, de pratiques professionnelles… dans un contexte de forte augmentation du travail à assurer auprès de demandeurs d’emploi de plus en plus nombreux. Il n’y a pas de honte à ralentir le rythme de mise en œuvre dans un contexte qui n’est pas celui qui prévalait quand la fusion a été décidée. Mais prendre la responsabilité de continuer comme si les contraintes n’avaient pas été renforcées ne peut qu’aboutir à des déconvenues.

Pour les Missions locales, confrontées à des jeunes de plus en plus nombreux (ce sont eux qui souffrent le plus de la situation), il n’est pas concevable que l’Etat n’augmente pas les moyens qu’il consacre à l’accueil et à l’accompagnement de ces nouveaux jeunes, alors que l’intérim qui offrait à nombre de ceux-ci une possibilité d’entrer dans le monde du travail ne le permet plus. Le F.I.P.J. doit, pour le moins,  retrouver le niveau des années précédentes, la (très modeste) allocation interstitielle CIVIS doit pouvoir être versée toute l’année et bien sûr le niveau de financement de l’accueil et du suivi doit tenir compte du nouveau contexte.

Ne pas réagir maintenant, c’est prendre la responsabilité d’accentuer le sentiment de désespérance qui saisit nombre d’acteurs qui ne peuvent que constater qu’il y a des moyens considérables pour certains, et rien pour ceux qui sont au quotidien confrontés à la détresse de ceux qu’ils accueillent et ont de moins en moins les moyens d’accompagner.

Cet article a été publié le 26 février par Michel Abhervé sur le blog de La lettre de l’insertion

Blog de Michel Abhervé (26/02/2009)

http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/2009/02/26/mwauquiez-tirez-maintenant-les-consequences-des-constats-que-vous-acceptez-enfin/  

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel ABHERVE - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Urgence

   

Utopie ?

Le monde change. Le capitalisme national a laissé la place à un capitalisme financier et mondialisé qui pille nos ressources et met les personnes en concurrence. Il n'est pas régulé et il fait des ravages importants : au nord comme au sud, les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres plus en plus pauvres. Ces inégalités sont de plus en plus insupportables.
Un monde en paix est un monde en équilibre. C'est un monde qui recherche l'égalité entre tous, entre les continents, entre les peuples. Un monde solidaire et vivable pour nos enfants.
Utopie ? non cette vision est partagé par des millions d'hommes et de femmes. Et c'est parce que je crois que nous pouvons construire ensemble un projet de développement durable humain pour toute la société que je suis libertaire, socialiste, écologiste et altermondialiste.

Victor HUGO

Vous voulez les misérables secourus,

nous voulons la misère supprimée.  

C génial

Catégories

Chaine d'union

A lire

L'ouvrage n'a rien d'une marche arrière marxiste, ou d'un plaidoyer écolo, c'est une analyse incisive et clairvoyante de nos dérives, et une proposition moderne, facile à lire, d'une nouvelle organisation du monde.
Il faut lire Kempf.