Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 17:29

Depuis les années 1970, les plans gouvernementaux visant à améliorer l’insertion socioprofessionnelle des jeunes sortant du système scolaire sans diplôme se succèdent sans grand succès. Dès 1981 pourtant, le rapport de B. Schwartz fournissait les causes de l’échec des politiques menées et préconisait les voies à suivre pour améliorer l’insertion de ces jeunes.

A l’aube de ce XXI ème siècle, à des degrés divers l’ensemble de la jeunesse rencontre des difficultés d’accès à un emploi durable. A partir de l’examen des programmes successifs, depuis leur discussion au parlement jusqu’à leur évaluation, toutes les analyses convergent. Les mesures prises n’ont pas pour seul objectif une meilleure insertion sociale des jeunes par l’emploi.

Les programmes en direction des jeunes permettent de tester des mesures remettant en cause des acquis du droit du travail en vigueur (nature du contrat de travail, salaire minimum, etc.) L’auteur, ici, a le mérite d’avancer des mesures concrètes rendant effective l’insertion socioprofessionnelle de la jeunesse dans la société contemporaine.

Docteur en sciences économiques, l’auteur a milité à l’UNEF au début des années 1960, adjoint au maire d’une commune de l’Essonne pendant deux mandats. Il a, à ce titre, été au bureau d’une mission locale. Il a participé dans le cadre de ses activités professionnelles auprès des décideurs politiques à la mise en place de nombreux programmes d’insertion des jeunes.

L’insertion socioprofessionnelle des jeunes, une urgence ? Roland Smolar, Edition l’Harmattan.
L'ouvrage est disponible à la Mission Locale.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Urgence

   

Utopie ?

Le monde change. Le capitalisme national a laissé la place à un capitalisme financier et mondialisé qui pille nos ressources et met les personnes en concurrence. Il n'est pas régulé et il fait des ravages importants : au nord comme au sud, les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres plus en plus pauvres. Ces inégalités sont de plus en plus insupportables.
Un monde en paix est un monde en équilibre. C'est un monde qui recherche l'égalité entre tous, entre les continents, entre les peuples. Un monde solidaire et vivable pour nos enfants.
Utopie ? non cette vision est partagé par des millions d'hommes et de femmes. Et c'est parce que je crois que nous pouvons construire ensemble un projet de développement durable humain pour toute la société que je suis libertaire, socialiste, écologiste et altermondialiste.

Victor HUGO

Vous voulez les misérables secourus,

nous voulons la misère supprimée.  

C génial

Catégories

Chaine d'union

A lire

L'ouvrage n'a rien d'une marche arrière marxiste, ou d'un plaidoyer écolo, c'est une analyse incisive et clairvoyante de nos dérives, et une proposition moderne, facile à lire, d'une nouvelle organisation du monde.
Il faut lire Kempf.