Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 20:39

Lutte.jpgMobilisons-nous !
Depuis 30 ans, la crise de l’emploi continue. Elle est amplifiée par la crise financière que nous subissons depuis 2008 qui a été déclenchée par les spéculateurs.
Les conséquences sont connues, la France est de plus en plus fragmentée entre ceux qui tirent leur épingle du jeu, ceux qui voient leur pouvoir d’achat comprimé et ceux qui perdent tout. Car la crise tout le monde ne la subit pas : les hauts revenus ont explosé pendant que le chômage et la pauvreté explosent aussi. Les 40 plus grosses entreprises cotées en bourse en France [CAC 40] annoncent un bénéfice pour 2009 de 49 milliards d’euros ! Les capitalistes peuvent se frotter les mains car en plus l’Etat les aide : exonérations fiscales, aides financières par milliards… Dans le même temps la droite continue de détruire les services publics notamment en supprimant des emplois dans l’éducation ou la santé, en privatisant la Poste… Et maintenant, droite et patronat s’attaquent à nos retraites.


Alors que tout devrait être fait pour réduire les inégalités, on assiste au
contraire à leur creusement. C’est inacceptable et nous devons le dire avec force !
  La sortie de cette crise passe par des mesures en faveur de l’emploi, du pouvoir d’achat et de la qualité de vie au travail. Ces mesures, doivent être au cœur des mobilisations du 23 mars.

 

Le retour au plein emploi doit être une priorité nationale :

·  Les employeurs doivent privilégier l’emploi stable.

·  Un effort important doit être pour l’accès des jeunes aux entreprises.

·  Les salariés et les demandeurs d’emploi doivent bénéficier d’actions de formation leur permettant d’élever leur niveau de qualification et de se préparer aux emplois de demain.

. Les demandeurs d’emploi en fin de droits d’indemnisation doivent bénéficier d’un accompagnement renforcé pour leur permettre de retrouver un emploi.

Les conditions d’accès à l’Allocation spécifique de solidarité et au RSA doivent être élargies pour accroître le nombre de bénéficiaires.

Les mesures sociales pour faire face à la crise doivent être financées par la suppression du bouclier fiscal et la création d’une tranche d’impôt supplémentaire pour les hauts revenus.

La réduction des inégalités, c’est aussi des négociations salariales permettant une plus juste répartition des richesses produites.

Agir pour l’emploi, c’est aussi agir pour la pérennité de notre protection sociale, la sauvegarde de nos retraites, qui doivent intégrer les parcours professionnels chaotiques et la pénibilité.

 

Se battre pour l’emploi, c’est agir pour la dignité, le progrès humain et l’avenir de tous.

Mobilisons nous massivement mardi 23 mars !

En attendant le 23, n'oublions pas le 21. En effet, face à un gouvernement et un Président de la République qui nient la persistance de la crise et donc les difficultés que rencontre la majorité de Français, il faut battre le rappel pour plus de participation citoyenne aux élections régionales.

Mobilisons nous aussi massivement dimanche 21 mars !
 

Partager cet article

Repost 0
Published by D DELCROIX - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Urgence

   

Utopie ?

Le monde change. Le capitalisme national a laissé la place à un capitalisme financier et mondialisé qui pille nos ressources et met les personnes en concurrence. Il n'est pas régulé et il fait des ravages importants : au nord comme au sud, les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres plus en plus pauvres. Ces inégalités sont de plus en plus insupportables.
Un monde en paix est un monde en équilibre. C'est un monde qui recherche l'égalité entre tous, entre les continents, entre les peuples. Un monde solidaire et vivable pour nos enfants.
Utopie ? non cette vision est partagé par des millions d'hommes et de femmes. Et c'est parce que je crois que nous pouvons construire ensemble un projet de développement durable humain pour toute la société que je suis libertaire, socialiste, écologiste et altermondialiste.

Victor HUGO

Vous voulez les misérables secourus,

nous voulons la misère supprimée.  

C génial

Catégories

Chaine d'union

A lire

L'ouvrage n'a rien d'une marche arrière marxiste, ou d'un plaidoyer écolo, c'est une analyse incisive et clairvoyante de nos dérives, et une proposition moderne, facile à lire, d'une nouvelle organisation du monde.
Il faut lire Kempf.