Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2022 2 18 /10 /octobre /2022 20:45
Le Versement Mobilité finance le SMTUS, le taux passe à 2%.

Mardi 18 octobre, en fin de journée, les membres du conseil syndical du SMTUS se réunissaient pour débattre puis voter pour ou contre une augmentation du Versement Mobilité.

 

Mais qu’est ce que le Versement Mobilité ?

C'est une contribution due par toutes les administrations et les entreprises qui salarient plus de 10 personnes. Elle est ponctionnée sur la masse salariale nette et elle est inscrite sur la fiche de paie de chaque personne salariée de l’entreprise. La Versement Mobilité permet de financer les politiques de mobilité sur un territoire. Les entreprises la payent à l'Urssaf, qui la reverse ensuite aux AOM - Autorité Organisatrice de la Mobilité. Pour nous, en Sambresis, il s’agit du SMTUS – Syndicat Mixte du Transport Urbain de la Sambre.

 

Lors des débats, j’ai expliqué mon vote :

Mes chers collègues,

Comme vous le savez, j’exprime depuis le début de ce mandat des désaccords avec la politique menée par le SMTUS.

D’abord, le PDU – Plan de Déplacements Urbains, devrait être la feuille de route du syndicat, mais depuis près de 4 ans qu’il a été adopté, le CoPil n’a pas encore été mis en place, en conseil syndical nous n’en n’avons encore pas discuté, nous n’avons toujours pas eu l’occasion d’avoir un bilan des actions mises en œuvre.

Quant aux déplacements alternatifs à l’usage de la voiture individuelle rien n’a été fait de significatif ; excepté, un abris vélos qui n’est pas encore mis en service et un schéma directeur cyclable qui n’a rien d’opérationnel. Un comité de mobilité devrait être réuni tous les deux ans depuis l’adoption du PDU, il n’a pas encore été constitué.

Enfin, concernant le Versement Mobilité, l’argumentaire que nous avons reçu est clair, l’augmentation de la recette ne servira en rien l’amélioration de la mobilité dans le territoire, tout juste devrait-il permettre de maintenir le transport bus dans l’état actuel. Alors que cette augmentation aurait pu être au service d’une nouvelle ambition.

Oui, je sais, vous allez me dire que sans cette augmentation de recette le transport bus est en danger, et bien non, ce qui met le transport bus en danger c’est l’absence d’une véritable politique audacieuse et courageuse qui fasse le choix de l’augmentation forte de la part modale des déplacements en bus au détriment des déplacements en véhicule individuel.

Vous l’avez compris, pour toutes ces raisons, je voterai contre l’augmentation du Versement Mobilité quel que soit le taux proposé.

Le Versement Mobilité finance le SMTUS, le taux passe à 2%.

Avant de passer au vote, lors d’une interruption de séance, les membres du conseil syndical se sont réunis en groupe pour savoir si le taux actuel qui s’élève à 1,8% devait être augmenter d’un point ou passer à 2%. Compte tenu de la situation financière les élus ont décidé de voter le taux à 2%.

 

J’ai à nouveau pris la parole pour dire qu’aujourd’hui on paie le manque de vision, d’audace et de courage. Car le vrai problème c’est la faiblesse de la fréquentation des bus, c’est l’insuffisance de la part modale du transport en bus. Personne lors du débat n’a abordé ce sujet. Mais pour augmenter cette part modale, il faut être plus attractif et oser agir pour réduire la part modale des déplacements en véhicule individuel. Depuis les années 70, les villes sont construites pour la voiture. Ce n’est plus possible, il faut maintenant les reconstruire pour les personnes. La domination de la voiture, c’est fini, place à l’humain.

 

Pour dire aussi, que puisque l’on parle des entreprises, qu’a fait le syndicat en direction des entreprises ? Alors qu’elles sont la principale source de financement du SMTUS, rien n’a été fait pour accompagner les acteurs des entreprises vers la mobilité durable au travers des PDME - Plan De Déplacement et de Mobilité des Entreprises et des NAO – Négociation Annuelle Obligatoire et recueillir leurs propositions d’aménagement ou d’amélioration des services ?

 

Un contact direct avec les employeurs permettrait de bénéficier d’une meilleure visibilité sur les besoins et les solutions à apporter et d’éclairer les flux de trajets. Le PDME constitue donc un outil de dialogue de la collectivité avec les entreprises de son territoire, au service du développement socio-économique local.

 

J’ai donc, seul, voté contre l’augmentation du Versement Mobilité, mais surtout pour un véritable changement dans les orientations du SMTUS.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Urgence

   

Utopie ?

Le monde change. Le capitalisme national a laissé la place à un capitalisme financier et mondialisé qui pille nos ressources et met les personnes en concurrence. Il n'est pas régulé et il fait des ravages importants : au nord comme au sud, les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres plus en plus pauvres. Ces inégalités sont de plus en plus insupportables.
Un monde en paix est un monde en équilibre. C'est un monde qui recherche l'égalité entre tous, entre les continents, entre les peuples. Un monde solidaire et vivable pour nos enfants.
Utopie ? non cette vision est partagé par des millions d'hommes et de femmes. Et c'est parce que je crois que nous pouvons construire ensemble un projet de développement durable humain pour toute la société que je suis libertaire, socialiste, écologiste et altermondialiste.

Victor HUGO

Vous voulez les misérables secourus,

nous voulons la misère supprimée.  

C génial

Catégories

Chaine d'union

A lire

L'ouvrage n'a rien d'une marche arrière marxiste, ou d'un plaidoyer écolo, c'est une analyse incisive et clairvoyante de nos dérives, et une proposition moderne, facile à lire, d'une nouvelle organisation du monde.
Il faut lire Kempf.